Fonds de Soutien

aux Petites et Moyennes Entreprises de CI - Covid19




FSPME

LES LISTES DE BENEFICIAIRES DEPUIS LE DEBUT


LISTE DES BENEFICIAIRES DU FSPME-COVID19 AU 28 FEVRIER 2022.



Télécharger la liste.

S.E.M ALASSANE OUATTARA

MOT DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

« Mes chers compatriotes,

J’ai conscience que les mesures prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus ont de graves conséquences sur l’activité économique et la vie au quotidien de chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien. L’appareil productif de notre pays est affecté ; ce qui se traduit par une révision à la baisse du taux de croissance prévu et une menace sur les emplois.

C’est pour cette raison qu’un second plan, dénommé Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire a été mis en place en vue d’aider les entreprises et les familles à faire face aux baisses de revenus liées à cette pandémie. Je me félicite de la convergence de vues qui s’est dégagée autour du Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire tant au niveau des populations, du secteur privé, de la société civile que de nos partenaires techniques et financiers. »

Extrait Discours à la Nation 07 Mai 2020



M. Patrick ACHI

MOT DU PREMIER MINISTRE

« Face à l’ampleur de la crise, le Gouvernement a promptement apporté une réponse en mettant en place le Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire (PSESH) d’un montant de 1 796,78 milliards de FCFA (soit plus de 5% du PIB) dont 95,88 milliards de FCFA pour financer la riposte sanitaire et 1 700,9 milliards de FCFA pour le plan de soutien économique, social et humanitaire. La mise en œuvre effective de ces plans s’est traduite par des mesures de soutien aux entreprises, d’appui à l’économie ainsi que des mesures sociales en faveur des populations.

Ainsi, malgré la pandémie, la croissance est ressortie positive à 2% en 2020, l’une des meilleures performances dans un contexte de récession mondiale. Le déficit budgétaire s’est établi à 5,6% du PIB à fin 2020.

Je déplore chaque décès dans notre pays, car ce sont des familles qui sont affectées. Nous devons poursuivre les efforts pour les éviter et à tout le moins pour le réduire au maximum.

Cependant en regardant ailleurs dans d’autres pays aussi bien dans la sous-région que sur d’autres continents, nous pouvons noter que le Gouvernement a su répondre à la hauteur des défis que la COVID imposait à notre pays.

Les instruments d’atténuation des impacts de la crise ont permis d’éviter une récession et les efforts se poursuivent afin de reprendre la dynamique économique d’antan le plus tôt possible ».

Interview du Premier Ministre
Magazine Twins dédié au Partenariat Etat-Secteur Privé, n 25/février 2022

M. ADAMA COULIBALY

MOT DU MINISTRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES

« …, nous avons mis en place, sous l’autorité du Président de la République, quatre (4) Fonds de soutien dans le cadre du Plan de soutien économique et humanitaire qui lui-même a suivi, en fait, le Plan de riposte sanitaire. Parce qu’il fallait donner une réponse sanitaire immédiate, mais également accompagner les entreprises et faire en sorte que l’impact de la Covid soit réduit au maximum sur les populations. C’est pour cela que les quatre (4) Fonds ont été créés.

Concernant les petites et moyennes entreprises, nous avons accompagné 859 PME pour un montant total de 45 milliards de FCFA.

..., les fonds sont disponibles surtout pour les PME, parce que finalement ce sont celles-là qui constituent l'essentiel de notre tissu économique. Nous avons constaté qu'en 2021, il y a eu un fléchissement dans les requêtes introduites au niveau des fonds. Pour être précis, en 2020, il y a avait 83 PME qui avaient été assistées. Pour l'année 2021 ce sont 44. Nous avons examiné les causes de ce fléchissement et cette baisse dans les requêtes. Nous avons constaté qu'il était un peu difficile pour certaines entreprises de pouvoir satisfaire tous les critères édictés. Donc, des mesures d'assouplissement ont été introduites à la fin de l'année 2021 pour permettre au plus grand nombre d'entreprises de pouvoir accéder à ces fonds. Car les fonds ont été créés pour accompagner les entreprises, il n'y a pas de raison qu'on ne puisse pas faciliter leur accès. Comme exemple d'assouplissement, nous avons réduit le pourcentage pour pouvoir justifier que l'entreprise est impactée par la Covid-19. Avant, il fallait justifier que son chiffre d’affaires a baissé de 25 % du fait de la Covid, maintenant c'est 10%.

Les fonds sont toujours disponibles. Les entreprises peuvent venir introduire leurs requêtes pour bénéficier de ces fonds et s'inscrire dans la dynamique de relance de l'économie. Nous sommes à un stade où nous voulons accélérer les choses et avoir un taux de croissance qui soit soutenu dans le temps ».

Extrait de l’intervention du Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Adama COULIBALY au cours de l’émission « ça fait l’actualité » de RTI1, vendredi 11 février 2022.

M. FELIX ANOBLE

MOT DU MINISTRE DE LA PROMOTION DES PME

« En Côte d’Ivoire, le secteur des PME constitue 80% des entreprises et est créateur d’emplois et de richesses. Les statistiques actuelles indiquent que les PME représentent plus de 98% du tissu des entreprises formellement constituées, mais contribuent à seulement 19 à 20% au produit intérieur brut (PIB) du pays. Avant l’avènement du COVID 19 dans le pays, la Côte d’Ivoire comptait 60.450 PME en activité représentant 200.000 emplois directs. »

Extrait Discours Inauguration FGPME 11 Mai 2020






Actualité

Notre Actualité

point de presse Covid-19

Intervention du Directeur Général de l’Agence CI PME , M. Salimou BAMBA lors du point presse quo...

Remise des premiers chèques

Lancement des remises de chèques du FSPME Covid-19 (Fonds de Soutien aux Petites et Moyennes Entrep...

Webinar 1 FSPME

L’Agence CI PME , Secretariat Exécutif du FSPME Covid-19 rencontre les PME/TPE pour une formation...